Yohan Goutt Goncalves, skieur alpin franco-timorais

L'EQUIPE


Lien vers l'article 


JO 2018 - Pyeongchang Ski

Yohan Goutt Goncalves, skieur alpin franco-timorais

Premier athlète à participer aux JO d'hiver pour le Timor à Sotchi, Yohan Goutt Goncalves dispute ses deuxième Jeux à Pyeongchang.

Yohan Goutt Goncalves : «Il y a des facilités à skier pour le Timor mais je l'ai vraiment fait pour l'histoire, c'était très important de ne pas oublier mes racines, de montrer au monde qu'il y a un pays qui existe, qui n'existe pas seulement à travers la guerre et qui existe aussi à travers les Jeux Olympiques. Ça attire des touristes, des investisseurs, les gens s'interrogent sur ce pays, il y a une répercussion au Timor et les gens s'intéressent à mon histoire. Après les Jeux de Sotchi, quand je suis arrivé à l'aéroport, il y avait une pétite délégation de députés, de gens de la présidence.
Il y a une unité qui s'est faite entre les petites nations, les sportifs des grandes nations restent entre eux, alors que nous, on est tout seul, on est obligé de se faire des potes.
Ils sont très fainéants mais c'est à cause du froid. Au Timor il fait tout le temps chaud. Ils ont un peu du mal à venir sur les skis, mais j'ai des cousins qui viennent parfois en Europe et je les amène skier, ils adorent ça mais ils ont du mal avec le froid.
Concrètement ça coûte très cher, donc je ne vais pas pouvoir faire ça tout ma vie, sauf si je gagne au Loto. Pour l'instant, je skie pour le Timor et après on verra. Après Sotchi, j'ai du faire un break et mettre de l'argent de côté. Est-ce que ça sera pareil cette année ? Sûrement.

publié par Association France Timor Leste @ 13:36, ,




Yohan Goutt, le skieur venu d’un pays où il ne neige pas

Jo d'hiver

Yohan Goutt, le skieur venu d’un pays où il ne neige pas

Paris Match||Mis à jour le

publié par Association France Timor Leste @ 13:33, ,




JO d'hiver : l'unique représentant du Timor Oriental se prépare en Savoie

JO d'hiver : l'unique représentant du Timor Oriental se prépare en Savoie

mardi 30 janvier 2018 à 19:10 Par Nicolas Peronnet, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu

A 10 jours des JO d'hiver à PyeongChang, il n'y a pas que les skieurs français qui bouclent leurs valises en Pays de Savoie. Aux Arcs, Yohan Goutt Gonçalves, l'unique représentant du Timor Oriental, se prépare dans la plus grande discrétion.

Yohan Goutt Goncalves peaufine aux Arcs sa préparation pour les JO de Pyeongchang
Yohan Goutt Goncalves peaufine aux Arcs sa préparation pour les JO de Pyeongchang © Radio France - Nicolas Peronnet

Voilà le privilège d'être l'unique représentant de son pays. Par la force des choses, Yohan Goutt Gonçalves sera porte-drapeau du Timor-Oriental dans dix jours lors de la cérémonie d'ouverture des JO d'hiver à PyeongChang en Corée du Sud. Cette fierté, le jeune slalomeur de 23 ans né en région parisienne d'une mère timoraise et d'un père français fan de glisse l'a déjà ressenti il y a quatre ans à Sotchi devant 90.000 personne, "quelque chose d'unique à vivre". Qu'il va donc revivre.

Comme à Sotchi en 2014, Yohan Goutt Goncalves s'alignera au départ du slalom olympique de Pyeongchang dans quelques jours - Aucun(e)
Comme à Sotchi en 2014, Yohan Goutt Goncalves s'alignera au départ du slalom olympique de Pyeongchang dans quelques jours - Yohan Goutt Goncalves - Facebook


ECOUTEZ le portrait de Yohan Goutt Goncalves

Le rasta rocket du slalom ?

Yohan Goutt Goncalves est le premier athlète de l'histoire ce pays coincé entre l'Indonésie et l'Australie à s'être qualifié pour une olympiade sur des critères sportifs. Sa 43e place au slalom olympique en Russie en 2014 a un peu écorné le cliché du "rasta rocket" du ski, même si il reconnait qu'il ne jouera pas la médaille, "j'ai toujours essayé de ne pas être ridicule, de ne pas être en chasse-neige sur la piste. Je veux montrer  à nouveau que le Timor a sa place aux JO d'hiver".
Pour ça, le jeune slalomeur qui n'a jamais hésité entre ses deux passeports s'entraîne dur. Après avoir préparé sa première campagne olympique à Crest-Voland, c'est toujours en Savoie mais cette fois aux Arcs qu'il peaufine ses gammes, dans le cadre de la structure Motion Team, qui regroupe des athlètes de petites nations du ski comme la Roumanie, l'Angleterre ou l'Irlande. Lui qui a connu les premières joies de la glisse à deux ans, mais qui ne skie à plein temps que depuis 2013.
"Il n'a jamais neigé au Timor"
Yohan Goutt Goncalves vient d'une île qui a connu des années de violence, et ou il n'a jamais neigé. Le Timor Oriental, ancienne colonie portugaise envahie par l'Indonésie, a obtenu douloureusement son indépendance en 2002 . Il s'y rend une fois par an et entend bien promouvoir son pays en Corée du Sud, "là bas le mot 'neige' a été dérobé à la langue portugaise, ils appellent les skis des 'patins à neige', c'est un peu compliqué d'expliquer ce que je fais, mais les gens sont fiers que je sois le porte-drapeau timorais. Que ce drapeau soit montré dans le monde entier, c'est un événement pour eux".
Son objectif en Corée du Sud ? "Entrer à nouveau dans le top 50". Yohan Goutt Goncalves s'envole le 3 février pour PyeongChang.

Yohan Goutt Goncalves, fier de représenter les couleurs du Timor aux JO - Aucun(e)
Yohan Goutt Goncalves, fier de représenter les couleurs du Timor aux JO - Yohan Goutt Goncalves - Facebook
Nicolas Peronnet

publié par Association France Timor Leste @ 13:29, ,


publié par Association France Timor Leste @ 15:55, ,




Partenariat entre le jeune mouvement scout timorais, les scouts et guides de France

Article publié par le site de l'Ambassade de France pour l'Indonésie et le Timor Leste : http://www.ambafrance-id.org/Partenariat-entre-le-jeune


Publié initialement le 24 octobre 2014


Après le mois d’aout passé au Timor-Leste, une équipe de 8 scouts, 5 d’une équipe du Mans et 3 d’une équipe d’Epinal du mouvement des Scouts et Guides de France, du groupe XIVe Cathédrale Le Mans, tous âgés de 18 ans, en première année d’études après le bac, a monté un projet de solidarité internationale au Timor.

En contact avec l’association Permatil via l’ONG française CCFD - Terre Solidaire, l’équipe a participé à des chantiers éco-responsables et rencontré des jeunes avec qui ils ont crée un partenariat avec le tout jeune mouvement scout timorais et les Scouts et Guides de France.

Accompagnés pendant tout le mois par deux jeunes scouts timorais ainsi que par bien d’autres personnes, ces 8 jeunes scouts français ont réellement fait le tour du pays : Ermera, Lospalos, Jaco Island, Autauro, Aïleu... Et bien sûr Dili qu’ils ont apprivoisé.

Il est très difficile de résumer en quelques mots ce mois passé au côté des timorais, mais « nous en sommes tous ressortis absolument ravis et surement changés. »

« En cherchant bien on peut dire que notre seule déception du séjour est de ne pas avoir vu les fameux crocodiles que l’on attache tant à l’île de Timor. »

Leur objectif était bien sûr un projet de solidarité ; ils ont travaillé dans les champs, fait de l’animation dans le quartier à Dili (Faror) dans les locaux de l’association Permatil où ils logeaient, débuté un peu de prévention pour le tri des déchets, passé des demi-journées d’échanges avec des universitaires... Et ils maîtrisent désormais quelques rudiments de Tetun !

Ils ont accumulé de nombreux contacts et le souhait de l’association étant que d’autres équipes scouts viennent au Timor dans les années à venir.

Le bureau de la coopération française recevra prochainement Octo et Nin, leurs accompagnateurs timorais durant le mois de septembre pour faire un point du projet accompli.

publié par Association France Timor Leste @ 13:11, ,




Soirée Timor Leste au Lusofolie's, à Paris

Vendredi 30 janvier à 18 heures
au Lusofolie's - 57 Avenue Daumesnil, 75012 Paris
(à 6 minutes à pied du Métro Gare de Lyon)
 
Présentation du livre
Vendredi 30 janvier au Lusofolie's (57 Avenue Daumesnil, 75012 Paris) à 18 heures

Présentation du livre

"Timor Leste contemporain - L'émergence d'une nation",

un ouvrage collectif, codirigé par Benjamin Corte Real, Christine Cabasset et Frédéric Durand, paru aux Indes Savantes / IRASEC, 

en présence de Frédéric Durand et de deux autres contributeurs français, Stéphane Dovert et Marie Redon. 

En deuxième partie de soirée visionnement du film 

"Demain est un secret - le Timor Oriental entre en lice",

réalisé par Emmanuel Cano d'après les recherches de Marie Redon, un film sur les traditionnels combats de coqs et le rapport des Timorais au jeu en général.
En présence de Marie Redon.

 Timor Leste contemporain - L'émergence d'une nation

Un ouvrage collectif, codirigé par Benjamin Corte Real, Christine Cabasset et Frédéric Durand, paru aux Indes Savantes / IRASEC,
 
en présence de Frédéric Durand et de deux autres contributeurs français, Stéphane Dovert et Marie Redon.
 
 
 
En deuxième partie de soirée visionnement du film
 

 Demain est un secret - le Timor Oriental entre en lice

 
réalisé par Emmanuel Cano d'après les recherches de Marie Redon, un film sur les traditionnels combats de coqs et le rapport des Timorais au jeu en général.
 
Durée 79', VO tetun-anglais-espagnol-français, Sous-titres : français - 2013

En présence de Marie Redon.

publié par Association France Timor Leste @ 14:51, ,




Ego Lemos chante le Timor pour clore le Festival

Ouest-France, toute l’actualité locale et internationale 

Douarnenez. Ego Lemos chante le Timor pour clore le Festival

 

Ce soir, le festival de cinéma ferme ses portes. Un concert est prévu pour conclure en beauté la semaine de festivités. Parmi les groupes présents, Ego Lemos et ses musiciens.

Originaire du Timor Leste, Ego Lemos a attrapé le virus de la musique dans sa jeunesse. « Nous n'avions ni radio ni télévision. J'écoutais la musique sur le poste des voisins. Là, j'ai commencé à entendre la musique indonésienne. Et j'ai adoré. »

Les chansons de John Lennon et celles de Bob Dylan lui font ouvrir un dictionnaire d'anglais pour traduire les paroles mot à mot. « Et puis j'ai écrit une chanson sur les fermiers de mon pays. Je me suis senti fier de moi-même, alors j'ai continué », raconte celui qui a appris la musique en autodidacte.

Désormais, Ego Lemos s'est fait un nom au Timor. Sa chanson Balibo, écrite pour le film du même nom, a été consacrée meilleure chanson originale pour le cinéma en Australie. « Une première pour un pays étranger là-bas », s'enorgueillit Ego Lemos. Ce soir, accompagné de ses musiciens, Ego Lemos chantera les beautés des terres de son pays, en Tetum et en anglais.

Grand concert de clôture, ce soir
La soirée débutera par une pièce de danse contemporaine indonésienne de Kadek Puspasari, en collaboration avec le duo Becak. Elle mettra en scène des chorégraphies inspirées de danses traditionnelles indonésiennes de Java, Bali et Sumatra, accompagnées par des musiques qui mélangent gamelan (ensemble de métallophones indonésiens), banjo, percussions et poésie chantée traditionnelle. Après Ego Lemos, ce sera au tour du groupe Mambesak d'animer la scène.

Plus d'informations en page Douarnenez de l'édition Ouest-France du samedi 30 août 2014.

publié par Association France Timor Leste @ 15:45, ,




Douarnenez ce soir - musiques du Timor pour la clôture du Festival de cinéma

Pour la clôture du Festival de cinéma de Douarnenez, ce samedi 30 août, grand concert public en plein air. Ego Lemos et son groupe y apporteront l'âme timoraise. A ne pas rater si vous êtes dans la région.

Pour tous les autres, voici un extrait de son album "O Hele Le", bande originale du film "Balibo", de Bob Connolly, une reconstitution historique d'un moment dramatique lors de l'invasion du Timor par l'armée indonésienne, l'assassinat d'un groupe de journalistes australiens.



publié par Association France Timor Leste @ 01:03, ,




Le Timor à Douarnenez (suite)

A Douarnenez, hier matin, salle pleine pour la "palabre" sur Timor-Leste, démarrage en musique, rencontre avec Ego Lemos et Victor de Sousa, animée par Carlos Semedo.
L'histoire récente du Timor à travers les vies de Ego, né en 1972 à Dili, et de Victor, né en 1982 à Venilale.








ALIAS RUBY BLADE


En fin d'après-midi, projection du film "Alias Ruby Blade, a story of love and revolution", sur la vie de Kirsty Sword Gusmao, dirigé et produit par Alex et Tanya Ager Meillier, a été introduit par Max Stahl devant salle pleine, suivie de débat animé par Carlos Semedo.
http://www.aliasrubyblade.com/filmmakers.html



NOAM CHOMSKY

En apéritif, le court-métrage Chomsky et Compagnie de Daniel Mermet et Olivier Azam, réalisé en 2009. 8 minutes pour nous aider à comprendre le silence médiatique autour de l'invasion et l'occupation du Timor.

publié par Association France Timor Leste @ 00:52, ,




Timor en débat et premier tébé de l'histoire de la Bretagne

Plus d'une centaine de personnes ont participé au débat sur l'histoire et les perspectives du Timor Leste. Sont intervenus sur ce panel, animé par Carlos Semedo : Ego Lemos, Stéphane Dovert et Frédéric Durand.

La rencontre a commencé par un chant timorais accompagné par les présents. Et à la fin ce sont les montagnes du Timor qui sont venues se poser sur la place centrale du festival, en plein Douarnenez, par la grâce d'un tébé, chanté et dansé par tout le monde. Tous les Timorais ont été mis à contribution pour initier et impulser le tébé. Et les danses bretonnes collectives ont trouvé leur homologue. Une grande première mondiale !!!

publié par Association France Timor Leste @ 16:51, ,